Fabrication d'un affût flottant

1. LISTE MATERIAUX, TARIFS

DESCRIPTIF DES MATERIAUX NECESSAIRES

Panneau : panneau marine (ou autre : dans mon cas, contreplaqué) de 120 x 90cm, épaisseur de 10mm plus léger et bien assez résistant par rapport à du 15mm.

Flotteur : Polystyrène extrudé : dimension de la plaque: 120 x 60 et 4cm d’épaisseur et j'en utilise 4 plaques pour obtenir 16mm d’épaisseur.

Ce sont des plaques d'isolation bleue ciel (elles se trouvent au « gros œuvre »), elles sont très légères. Ce sont des mousses à cellules fermées, stables à l'eau, imputrescibles, rigides et ... insubmersibles.

Elles se coupent avec une scie à bois ou scie sauteuse et je les ai collé avec de la colle contact spéciale pour Polystyrène extrudé.

 

Autres : colle contact spéciale pour Polystyrène extrudé (Pattex), visserie (4 vis 10x80 + écrous + rondelles) pour emboîter armature à base de 2 tubes électricien (diamètre 16mm x 3m de long), colliers souples « Lyra » et tige filetée pour renforcer l’armature, 3 brides de fixation utilisées pour cordage de portage, mousse pour confort repose coude, bache camouflage (1,5m x 6m, avec coutures et oeillets) fixée par 18 vis 3x30 (+ écrous + papillons), système fixation objectif appareil photo

Outillage nécessaire : perceuse, scie sauteuse, scie à métaux, clefs hexagonales, cutter, tournevis, mètre, tréteaux, pince à œillet et à trouer, nécessaire couture (fil costaud)…

TARIFS

 


 

2.TRACE DES GABARITS

Tracés pour découpe de la planche principale : Tracés pour découpe des planches de polystyrène :

Tracer un rectangle de 60 x 90 qui sera l’avant de votre affut et où sera fixé l’objectif.

Tracer ensuite deux zones de 60 x 15, qui vous dégageront un passage de 60 x 60 au milieu (pour être à l’intérieur de l’affût) qui sera ensuite à découper.

Vous pouvez également arrondir les angles de votre affut si vous le souhaitez. Pour cela, tracer des arcs de cercles aux endroits souhaités.

Tracer 3 rectangles dans votre planche de polystyrène de 120 x 60, respectivement de 90 x 60 (qui correspond à la zone C de la planche en bois) et de 2 fois 60 x 15 (zones A et B de la planche en bois)

 

 


 

3. DECOUPE DES PLANCHES DE POLYSTYRENE

Je vous conseille d’utiliser une scie sauteuse.

- De chaque planche, découper 2 morceaux de 60x15. Vous obtenez ainsi 8 morceaux de 60x15 et 4 morceaux de 60x90.

 


 

4. DECOUPE DE LA PLANCHE

- Découper la planche suivant les tracés réalisés à l’étape 1 avec une scie sauteuse. Un conseil, pour découper la partie centrale, percer 2 trous à l’intérieur de la zone à découper, pour pouvoir ensuite y glisser votre lame de scie sauteuse, et ainsi pouvoir faire la découpe intérieure. Vous pouvez également découper des arrondis aux coins de votre affût.

 


 

5. PREPARATIFS, VISSERIE DE LA PLANCHE

- Percer aux 4 coins un trou de diamètre 10, qui vous permettra de passer les vis par-dessous l’affut, d’y ajouter la rondelle et un écrou. Ces 4 vis nous servirons de système d’emboitage pour les tubes-armature de l’affût.

- Percer ensuite 3 fois 2 trous de diamètre 7mm, à l’avant et sur les 2 côtés, afin d’y monter les 3 brides de fixation.

Elles nous servirons ensuite comme points d’ancrage pour y attacher une corde de transport. Car le but de notre affût est d’être totalement démontable et aussi très facile à transporter.

- Percer ensuite 18 trous de diamètre 3mm, sur les côtés, afin d’y attacher ensuite la bache et de la maintenir en place.

 


 

6. REALISATION DE L’ARMATURE POUR LA TOILE

- Petit test de mise en place en croix des tubes de 3m dans les 4 vis : constat : les tubes sont trop longs, on obtient une hauteur maxi entre la planche et le sommet de 117cm. Dans mon cas, je souhaite une hauteur sous toile de 80cm. Il nous faut donc découper les tubes afin qu’ils ne mesurent chacun que 2,20m, soit une découpe de 80cm sur chaque tube.

- Réalisation d’un renfort d’armature à l’aide de colliers souples « Lyra » (spéciaux tubes d’électricien) et d’une tige filetée : Découpez la tige filetée à l’aide d’une scie à métaux afin que sa longueur soit de cm. Y visser à chaque extrémité un collier souple Lyre. Courbez-la ensuite légèrement à la force de vos mains (en la pliant) pour ensuite pouvoir l’emboiter de chaque côté dans les tubes d’électriciens.

- Réalisation d’une attache démontable d’armature pour le sommet de l’affut : Découpez sur le reste de tige filetée à l’aide d’une scie à métaux un morceau de cm. Y visser à chaque extrémité un collier souple Lyre. Emboitez-le ensuite au sommet de l’affut sur chacun des 2 tubes.

 

Et voila, notre armature d’affût est totalement rigide et surtout totalement et rapidement montable/démontable.

 


 

7. SYSTEME DE FIXATION DE LA ROTULE

J’ai donc choisi une rotule manfrotto 486RC2, et j’ai acheté une pointe alu avec pas de vis spécial pour la rotule.

Pour fixer la pointe, j’ai récupéré un bout de tasseau carré de 7 cm de coté, que j’ai percé légèrement plus petit que le diamètre de la pointe, afin ensuite de l’enfoncer à l’aide d’un marteau sans trop peiner. (Surtout si vous faites de même, ne tappez pas directement avec le marteau sur la tête pas de vis de la pointe sinon vous allez l’endommager, utilisez une planche en bois comme intermédiaire).

Ensuite, le tasseau est fixé à la planche de l’affut par 2 petites équerres (dites « de chaise ») et 8 vis, dont 4 assez longues dans le tasseau pour bien rigidifier la tenue de l’ensemble.

Voici donc maintenant notre planche totalement terminée, avec toute la visserie en place et notre rotule.

 


 

8. ENCOLLAGE DES FLOTTEURS

1ère étape : encoller les différents morceaux des flotteurs entre eux, en veillant à étaler suffisamment de colle, et à maintenir la pression au moins 20 secondes, puis laisser sécher pendant 48h avec un objet lourd dessus. Un conseil, ne pas tout encoller d’un seul coup, prenez votre temps et procédez par étapes.

2ème étape : retourner la planche de l’affut à l’envers avec la visserie apparente en dessous, et positionnez les flotteurs comme ils devront être collés, et appuyez légèrement. Retournez-les et vous verrez apparaître les différents écrous. Pour que l’encollage soit maximum avec la planche, je vous conseille de creuser le polystyrène aux marques des écrous, afin qu’ils s’intègrent à l’intérieur.

Exemple sur la photo ci-dessous :

3ème étape : encoller les différents morceaux des flotteurs avec la planche, en veillant à étaler suffisamment de colle, et à maintenir la pression au moins 20 secondes, puis laisser sécher pendant 48h avec des serre-joints et un poids lourd par-dessus.

 


 

9. REALISATION DE LA TOILE

Pour la toile, j’ai choisi une bache camouflée (donc étanche par temps de pluie), de 6m x 1,5m pour à peine 10 euros (alors qu’une toile spéciale nous en aurait couté plus de 80 euros pour les mêmes dimensions).

Le but est de découper cette bache en 4 carrés de 1,5m de côté, pour ensuite les ajuster et assembler par couture afin de réaliser une toile parfaite.

 

Donc pose des 4 morceaux sur l’armature à l’aide des colliers restants, afin de les maintenir et de les coudre ensuite ensemble. 

 

Puis ensuite, réaliser une doublure au bas des morceaux de la bache et mettre des œillets aux endroits correspondants aux vis 3x30 montées auparavant sur la planche de manière à ce que la toile soit légèrement tendue.

Mettre le tout en place, avec l’objectif sur la rotule, afin de découper un passage pour l’objectif. Découpez également une ouverture verticale à l’arrière de la toile, afin d’y coudre une fermeture éclaire de 60cm qui permettra de rentrer dans l’affut et de le refermer.

Nous approchons maintenant du résultat final :

Libre à vous ensuite de réaliser des ouvertures où vous le souhaitez, de peindre la planche et les flotteurs, d’ajouter à l’intérieur une boite de rangement étanche (pour les cartes CF et autres).

 


 

Les tests de flottaison sont excellents, et les oiseaux ne se méfient pas du tout.

Et l’affut est très pratique à transporter et se monte et démonte rapidement.

Bonne chance dans votre réalisation et bonnes photos !